AITE / TORI :

LES ROLES ENDOSSES

EN AIKIDO

Ce n’est pas un combat ce n’est pas une danse non plus… Comment comprendre le rôle dévolu à chacun : 

 

• Tori exécute sa technique du mieux qu’il peut en essayant d’appliquer les conseils donnés par le professeur qui appuie souvent sur certains points particuliers ( centrage, timing, distance, vigilance…les fondations, les principes qui régissent l’aikido)

L’objectif final étant de pouvoir appliquer l’ensemble de ces principes  à chaque mouvement évidemment.

 

• Aité est un mélange de partenaire /adversaire il  reçoit la technique: d’un côté il doit être sincère dans son attaque mais en même temps laisser la possibilité à tori d’effectuer sa technique en fonction de son niveau...c’est sûrement le rôle le plus dur à endosser !

Remarque : on peut utiliser le terme uké aussi mais il revêt un côté plus passif, donc on préfère utiliser celui d’aité.

 

Pour y voir plus clair attardons nous sur sur l’origine de ces mots (Source wikipedia) :

 

Tori se compose de deux kanjis :

  •  (toru) qui signifie « prendre » ;

  • (te) qui désigne la main.

  • L'adjonction du kanji « main » a donc changé la prononciation du premier kanji (torute est devenu torite, puis tori).

 

Aite : « la main mutuelle » qui prête sa main au partenaire :  (ai, « mutuel », kanji représentant un arbre  et un œil ) et 手 (te, « la main »). Le fondateur du aïkido utilisait d'ailleurs exclusivement le terme de aite, pour marquer la non-passivité du partenaire. 

Pour conclure, tori est donc celui qui prend le corps (la main veut dire le corps comme dans l’expression demander la main de quelqu’un) d’aité qui reçoit la technique, il n’y a pas de vainqueur et de vaincu, ce n’est donc pas un combat mais un échange constructif qui permet à tori de progresser et poursuivre sa voie : do (道) ,le même kanji que l’on retrouve dans aikido…

Aller plus loin...

aité uké aikido

VOUS AIMEREZ  AUSSI

Tori à gauche, aité à droite